Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Rassemblement citoyen Pour Boissy

édito de moncef Jendoubi

édito de moncef Jendoubi


En 2018 et 2019, les CP et CE1 des 4 écoles élémentaires Prévert et Rostand situées en Réseau d'Éducation Prioritaire ont été dédoublés. Tout s'est plutôt bien passé après de nombreux déménagements de mobilier et aménagements des locaux ! Chaque groupe accueille désormais de 10 à 14 élèves, dans des salles de classe séparées ou avec 2 enseignants *volontaires* pour co-intervenir dans une même salle. Nous sommes bien entendu très favorables à ces conditions qui favorisent l'apprentissage et la réussite scolaire de tous les enfants et notamment des plus fragiles.

A la rentrée 2020, deux nouveautés sont attendues :
=> Le dédoublement des grandes sections de maternelle dans la Haie Griselle.
=> La limitation du nombre d'élèves par classe à 24 (au lieu de 30) en CP au Bois-Clary, Vallou de Villeneuve, et A. Dunois.

Cela sera-t-il possible ?

Le maire sortant nous rabâche que l'on dispose de nombreuses salles vides dans toutes nos écoles et que tout va très bien madame la marquise...
Avec Rassemblement citoyen pour Boissy, nous disons NON ! c'est faux !

 

Rien n'ayant été anticipé malgré les alertes lancées, la future municipalité va se retrouver à gérer en urgence une situation des plus compliquées. En voici quelques exemples, sachant que chaque école va se trouver confrontée à ses propres problèmes à très court terme !


=> A Prévert et Rostand, les salles de classe des maternelles sont déjà toutes occupées par des classes aux effectifs très lourds pour une zone d’éducation prioritaire. Il sera donc impossible de dédoubler réellement les grandes sections. Dommage pour les enfants petits parleurs ou fragiles ! Il faudra imposer aux enseignants d’intervenir à deux dans une même classe. Ensuite, comment pourra-t-on scolariser les enfants issus des 650 logements de la Charmeraie (au moins 80 à 90 enfants attendus en maternelle) alors que les maternelles de la Haie Griselle sont déjà pleines ?


=> A Rostand, le maire sortant a condamné l'ancien accueil de loisirs maternel (ALM), devenu insalubre, au lieu d’entreprendre de le rénover. Il l’a juste délocalisé à Rostand 2, mobilisant inutilement une salle qui aurait du revenir au dédoublement d'une grande section.


=> Au Bois-Clary, Vallou de Villeneuve et A. Dunois, comment limiter à 24 le nombre d’élèves par classe en CP alors que ces écoles débordent ? Rappelons que 2 classes ont été ouvertes en urgence à la rentrée 2019 à Dunois pour faire face aux montées d'effectifs. Faudra-t-il réaménager la petite bibliothèque de Bois-Clary pour en faire une salle de classe ? Faudra-t-il installer des préfabriqués en urgence à Dunois/Vallou ? Devra-ton surcharger les autres niveaux qui dépassent déjà 28-30 élèves par classe ?

Avec Rassemblement citoyen pour Boissy, nous ferons face à ces défis. Voici quelques propositions parmi les nombreuses autres que comporte notre programme :


=> Pour les quartiers Centre/Gare/Savereau (où l'urbanisation est galopante), nous aurons 2 solutions : construire une nouvelle école élémentaire à la jonction de ces quartiers, ce que nous lancerons selon le foncier mobilisable rapidement, ou, a minima, doubler la capacité d'accueil de l’école Vallou de Villeneuve. Cette école pourra ainsi recevoir tous les enfants du CP au CM2, contre seulement les CP, CE1, CE2 aujourd'hui. Il nous faudra y créer un accueil de loisirs et augmenter la capacité du restaurant scolaire sous-dimensionné.
 

=> Nous devrons bien entendu adapter les autres locaux scolaires, périscolaires et les réfectoires, aux poussées d'effectifs dans tous les quartiers.


=> Nous devrons rénover plusieurs accueils de loisirs dont l'état laisse sérieusement à désirer.


=> Enfin, nous devrons aménager en urgence, dès avril 2020, un nouvel accueil de loisirs à Vallou de Villeneuve puisque la salle qu'il occupe actuellement se prépare, au vu des effectifs prévisionnels, à redevenir une salle de classe dès septembre. Sinon où abriter de la pluie et du froid les demi-pensionnaires pendant la pause du midi, tous ne pouvant pas déjeuner simultanément dans le réfectoire très exigu ?

Et nous pourrions prendre chaque école individuellement pour montrer l'ampleur du désastre et de la mission qui nous incombera.


Autant nous déplorons la situation lamentable que laissera l'équipe sortante en matière de capacité d'accueil scolaire et périscolaire, autant nous sommes lucides que construire une nouvelle école, adapter, rénover les locaux existants, les doter du mobilier et des équipements nécessaires seront des missions de longue haleine, coûteuses mais indispensables.


Nous devrons prendre ce problème à bras le corps et nous le ferons.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article