Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Rassemblement citoyen Pour Boissy

Edito de Moncef Jendoubi
Edito de Moncef Jendoubi

Edito de Moncef Jendoubi

Dans moins de deux mois, les boisséens seront appelés aux urnes pour choisir leur maire. Il me semble indispensable de clarifier notre position sur la transparence de la vie publique. Afin de restaurer la confiance dans le fonctionnement de notre démocratie locale, de replacer lintérêt général au premier plan et de lutter contre les conflits dintérêts, un élu se doit d’être irréprochable, d’être au-dessus de tout soupçon.

Pendant les 12 ans de gestion du maire sortant et particulièrement lors de ce dernier mandat, linformation des élus dopposition a, pour le moins, ressemblé au « jeu du chat et de la souris ». Les décisions prises par le maire par délégation se sont multipliées pour couvrir de plus en plus des dépenses non urgentes. Lopposition était, bien souvent, amenée à prendre acte de ces dépenses, bien au-delà du délai de recours légal.

La loi no2017-1339 du 15 septembre 2017, relative à linterdiction des emplois familiaux, applicable aux cabinets des présidents dexécutif des collectivités territoriales, a contraint le maire sortant à mettre fin à la fonction de sa fille comme directeur de cabinet.

Boissy mérite une gestion municipale transparente.

Pour cela, nous formulons des propositions précises qui répondent au manque de démocratie et de transparence, et à l'opacité qui croît à Boissy-Saint-Léger :

- qu’avant chaque conseil municipal, les grandes délibérations à enjeux soient débattues avec les citoyens dans les forums de quartiers,

- que chaque année, le bilan soit présenté en commission publique devant les citoyens,

- que la place de chacun dans "la file d'attente" d'attribution des places en crèche et des logements sociaux soit lisible. Une liste d'attente, ce n'est pas suffisant. Avant cela, à dossier égal, sur quelles bases les places sont-elles attribuées? Nous proposons que des citoyens et des responsables associatifs intègrent les commissions d’attribution,

- les conseils municipaux seront retransmis en direct et en podcast sur internet, avec la possibilité de poser les questions diverses à distance,

- enfin, nous offrirons aux élus de la minorité, la possibilité de proposer des délibérations et aux commissions davoir un vice-président issu de la minorité.

Voilà certaines propositions de Rassemblement Citoyen pour donner du sens à la transparence de la vie publique.

Édito de Moncef Jendoubi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article