Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Rassemblement citoyen Pour Boissy

Le budget communal est l'acte fondateur de la gestion municipale

Le budget communal est l'acte fondateur de la gestion municipale

 Le Conseil Municipal de Boissy Saint Léger se réunira

le Vendredi 29 Mars 2019 avec à l'ordre du jour le vote du budget municipal pour 2019. Si vous souhaitez connaitre le contenu de ce Budget ainsi que les éléments du compte de gestion (des recettes et dépenses de fonctionnement de 2018), Vous pouvez assister au conseil municipal ou nous faire la demande. Nous vous transmettrons les informations avec plaisir. Le positionnement des groupes politiques offre une idée sur les positionnements politiques au sein du conseil municipal

Pour votre information,

Le budget communal est l'acte fondateur de la gestion municipale car il détermine chaque année l'ensemble des actions qui seront entreprises en lien avec le programme électoral.
Le budget communal voté par le conseil municipal chaque année est à la fois un acte de prévision et d'autorisation qui met l’accent sur les priorités. Il précise l'ensemble des moyens financiers dont dispose la Ville qui seront mobilisés pour permettre d’assurer son fonctionnement et conduire ses projets, en maintenant rigoureusement l'équilibre des recettes et des dépenses.
Il respecte cinq grands principes : l’annualité, l’universalité, l'unité, l'équilibre et l'antériorité.
Trois documents budgétaires sont élaborés et votés par le conseil municipal chaque année :

  1. Le Budget primitif (BP) qui établit les prévisions de l’année en recettes et en dépenses. Il peut être modifié ou complété par décision modificative en cours d’exécution.
  2. Le Compte administratif (CA) qui présente les réalisations effectives en recettes et en dépenses de l’année précédente.
  3. Le Budget supplémentaire (BS) qui réinjecte les restes à réaliser et les résultats du Compte administratif de l’année précédente.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article