Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Rassemblement citoyen Pour Boissy

Le budget sans la confiance
Le budget sans la confiance
Le budget sans la confiance

Le budget sans la confiance

Le budget communal est l’acte fondamental de la gestion municipale. Nous sommes conduits  à nous prononcer sur les actions qui seront entreprises en 2019 et à évaluer le programme financier  des recettes à encaisser et des dépenses à faire sur l’année. La priorité pour nous est de conserver une équité sociale, le développement du bien vivre ensemble et engagement des investissements utiles et nécessaires pour la population.
Le budget est bien plus que l'alignement de chiffre. C'est aussi la façon dont les choses sont réalisées. Aujourd’hui  nous allons exprimer par notre vote le degré de confiance que nous ressentons vis-à-vis  de la conduite des affaires municipales.
L’information des élus de l’opposition est pour le moins défaillante, si elle n’est pas rendue volontairement opaque. Nous avons l'impression d'être dans un jeu de piste plutôt que dans la concertation sur la gestion d'une commune. L'opposition se doit  de découvrir ce que la majorité s'était bien gardée volontairement de lui dire. Ceci est dommageable pour la démocratie et pour la confiance.
Nous approuvons l'investissement lié au gymnase et nous approuvons, dans une conjoncture difficile, la recherche  des pistes d'économie partout où cela est possible, mais surtout sans dégrader ou remettre en cause la qualité des services offerts aux usagers
 
 Mais nous déplorons :
- la rupture de l'équité sociale, pour les populations les plus fragiles à travers l’interruption de l’accompagnement des bénéficiaires du RSA ,
- votre projet  de rendre l'ALMO payant, sans la moindre information ni concertation,
- la taxe sur le séjour appliqué aux travailleurs pauvres qui résident au mois à l’hôtel «  L'Orchidée »  ou « Le Clary ».
Ces mesures ne correspondent pas à nos valeurs, ne nous pouvons pas les valider.
Nous aurions pu imaginer des économies visibles grâce à l’inter-communalité, les nombreux transferts de compétences et de personnels et les promesses d'économie grâce à la mutualisation des marchés et des achats. Ces économies restent invisibles. Les recettes fiscales ont nettement évolué pendant ce mandat. Il est vrai que vous n’avez pas augmenté le taux de l’impôt depuis quelques années, pour autant les boisséens payent de plus en plus, d’années en année à cause de l’évolution des bases et de l’évolution des recettes d'exploitation des services.
 
Nous aurions pu imaginer d’autres recettes telles que le FEDER  de l'Union Européenne pour aider au financement de projets importants et alléger la charge de l’emprunt et les impôts des boisséens. Mais cela ne semble pas vous intéresser.
Pour finir, il n’échappe à personne que ce budget a été élaboré au gré du calendrier électoral. Nous n'avons pas eu de projets structurants destinés à développer la ville depuis le début du mandat, et voilà  qu’apparaissent  des réfections partielles de rue. Nous voyons fleurir aussi  des nouvelles signalisations (des stops, des sens interdits dont nous avons du mal à comprendre le sens pour certains). Ne parlons pas des places de stationnement de la rue Louise Chenu, crées, modifiées à trois reprises et pour finir par être totalement supprimées. Nous pensons que cet argent aurait été plus utile autrement.
Ces quelques éléments, ne nous inspirent pas confiance. En signe de contestation nous voterons contre  le compte de gestion et le volet recette et dépense du budget.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lagarrigue 30/03/2019 14:38

Une analyse constructive et objective d'un budget en trompe l'œil comme sait si bien le faire Monsieur Charbonnier adepte de la méthode Coué qui réalise au bout de 12 années de mandat qu'il n'a pas fait grand chose pour améliorer la qualité de vie des Boisséens si ce n'est dans la dernière ligne droite donner l'illusion d'un sursaut la ficelle est un peu grosse et le procédé éculé.