Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Rassemblement citoyen Pour Boissy

Sources Le Parisien Val-de-Marne|Denis Courtine

Sources Le Parisien Val-de-Marne|Denis Courtine

Cela fait des années que des riverains attendent le retour des bus 12 et 23 sur cette voie dédiée. Mais cela ne sert à rien. Ils ne repasseront pas par ici.

La route est impeccable. Bien balisée avec un enrobé de qualité. Le seul problème, c’est que sur cette voie dédiée aux bus, aucun bus ne roule. Et cela fait des années que ça dure. Du coup, des habitants du quartier de la Haie-Griselle à Boissy-Saint-Léger, après un premier courrier resté sans réponse il y a deux ans, viennent à nouveau de demander des explications au conseil régional. Sans savoir que l’affaire était entendue et qu’il n’était pas question que la voie fantôme soit fréquentée, du moins à court terme.

Pour résumer, il y a déjà un peu plus de six ans, les bus circulaient dans les deux sens de la RN 19 dans le quartier. Il y avait notamment un arrêt pour aller à la gare de Boissy et juste en face un autre pour se rendre vers Bonneuil/Créteil. Après, il y a eu la première tranche de la déviation de la RN 19. Réaménagée, l’avenue du Général-Leclerc a bien récupéré ses bus et son arrêt dans le sens Créteil/Boissy. Mais dans l’autre sens, plus personne ne passe. A la place, une voie de bus fantôme.

 

Temps de parcours allongé de 30 minutes

« L’absence de circulation de bus sur ces aménagements, pourtant construits à cet effet, prive les habitants de notre résidence d’un accès direct, et concurrentiel en temps de parcours, à la ligne 8 du métro par les bus 12 et 23 », dénoncent dans leur courrier les copropriétaires de la résidence Angevine 1.

En clair, les riverains de la Haie-Griselle ne sont pas contents parce que depuis des années, leur temps de parcours est allongé de 30 minutes par rapport à l’époque où le bus s’arrêtait et roulait devant chez eux. Autre problème pour eux : leur bien immobilier aurait ainsi perdu de la valeur. A quand l’arrivée des bus sur cette voie, se demandent-ils ?

Et bien ce n’est pas pour tout de suite. Contacté, le maire (PS) Régis Charbonnier explique qu’il « serait ridicule de faire passer les bus par cette voie pour que derrière ils rattrapent la déviation ». Selon l’élu, cette voie dédiée n’a pas été créée pour refaire rouler les bus 12 et 23 mais elle a été demandée par la ville à IDF mobilités « pour pallier tous les futurs aménagements ». Elle servirait notamment dans l’hypothèse d’une création d’une ligne tout autour de la Haie-Griselle. « Cette voie dédiée aux bus me sert aussi d’argument pour créer une ligne 104 b entre les gares RER de Boissy et Sucy avec le bus qui passerait par cette voie. »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article