Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Rassemblement citoyen Pour Boissy

Les élections législatives de dimanche 20 décembre 2015 ont mis un terme à l’ère du bipartisme espagnol. Les vieux Partis ( populaire et PSOE) sont secoués par l’émergence de Podemos à gauche et de Ciudadanos au centre. Le traditionnel duel entre les socialistes et les conservateurs , a fini de faire passer le PSOE et le PP pour des formations d’un autre temps.

Terminée l’hégémonie sans partage entre les partis classiques qui dirigent le pays depuis la fin du franquisme. Le bipartisme a vécu. Le duo ( PP, PSOE) a fait place à un quatuor car deux forces nouvelles, se posent désormais comme de réelles alternatives : les indignés de Podemos, et les centristes libéraux de Ciudadanos.

La présence de ces mouvements présente l’intérêt d’introduire un autre type d’opposition au sein de l’échiquier politique et de la société espagnole: "les nouveaux partis canalisent les désespérances ou les frustrations et cristallisent de nouveaux espoirs. Ils rompent avec le cynisme des formations classiques et introduisent des nouveaux jeunes leaders , dynamiques, pleins d’élan et de propositions ".

L'Espagne na pas versé dans les solutions extrémistes comme ce que nous avons pu observer en France. Pourtant les difficultés sociales ont été rudes ces derniers temps . "Le sentiment de colère, bien réel et très justifié avec la crise, ne s’est pas encore accompagné d’options extrémistes, grâce à la présence de ces nouvelles formations politiques".

En France,les mouvements politiques atypiques ou indépendants n'ont pas eu droit à la parole notamment pendant les régionales de 2015. De nombreux citoyens qui ne se sont pas identifiés aux partis traditionnels se sont rabattus sur le FN.

Le nouveau souffle politique sur l'Espagne  peut-il atteindre La France!

Commenter cet article

gerard hautot 20/12/2015 15:39

a souhaiter que d'autres mouvements en france comme en espagne prenneent le relais